Aller au contenu Aller au menu
Lien vers page d'accueil, Portail Québec
Vous êtes ici > Accueil > Exploration à Anticosti > Portrait de l'Île
Photo de l’île d’Anticosti.

Portrait de l'Île

L’île d’Anticosti est une vaste île située dans le golfe du Saint-Laurent d’une superficie1 de 7 943 km2, c'est-à-dire 17 fois l’île de Montréal et 41 fois l’île d’Orléans.

Fondée en 1902 puis constituée en janvier 1984, la municipalité de l’île d’Anticosti fait partie de la municipalité régionale de comté (MRC) de Minganie, dans la région administrative de la Côte-Nord. Le territoire de la municipalité couvre la totalité de la superficie de l’île. On y recense une population de 240 habitants2 concentrée dans la seule agglomération de l’île, le village de Port-Menier.

Environnement et biodiversité

On recense sur l’île de nombreux lacs, ruisseaux et rivières, dont plusieurs rivières à saumon, 200 espèces d’oiseaux, près de 200 000 cerfs de Virginie, des renards et plusieurs autres animaux. Le couvert forestier est majoritairement composé d’épinettes blanches, d’épinettes noires et de sapins baumier. On trouve également de vastes tourbières et une végétation typique des milieux humides.

On trouve aussi sur l’île un vaste parc national, le Parc national d’Anticosti, de même que deux réserves écologiques.

Climat

L’île d’Anticosti bénéficie d’un climat maritime sub-boréal, c'est-à-dire des étés frais et des hivers relativement doux. La température moyenne est d’environ -10 degrés en janvier et de 15 degrés en juillet.

Géologie

L’île d’Anticosti est principalement composée de roches calcaires âgées de 415 à 500 millions d’années. Grâce à des conditions physiques et à des réactions chimiques particulières, de nombreux organismes marins se sont fossilisés dans les roches sédimentaires de l’île. Les zones fossilifères de l’île sont parmi les plus riches au monde et les spécimens sont souvent exceptionnellement bien préservés. Il est toutefois interdit d’en rapporter sur le continent.

Historique des travaux d’exploration à Anticosti

En 1962, un premier sondage géologique réalisé par la Impérial Oil avait déjà confirmé la présence de pétrole et de gaz naturel dans les couches sédimentaires sous-jacentes de l’île d’Anticosti. à partir de ce moment et jusqu’en 2010, 19 puits ont été forés dans le cadre de travaux d’exploration.

Les travaux d’exploration avaient pour but d’accroître la connaissance de réservoirs « conventionnels » selon un modèle géologique donné. Or, les ressources pétrolières des shales de Macasty constituent une toute nouvelle thématique d’exploration sur l’île d’Anticosti.

Les travaux d’exploration menés à ce jour ont permis d’estimer que les ressources de pétrole potentiellement en place, dans les shales de Macasty, pourraient représenter plus de 40 milliards de barils. Néanmoins, ce potentiel de pétrole n’a encore jamais été confirmé. La réalisation de nouveaux travaux d’exploration sur l'île d'Anticosti permettra de le préciser.

Économie

La majorité des activités économiques sont concentrées dans le secteur touristique, principalement la chasse (4 500 chasseurs annuellement), la pêche et la villégiature. À ce titre, on recense trois pourvoiries sur l’île d’Anticosti. La Société des établissements de plein air (SEPAQ) offre des activités touristiques sur plus de la moitié de la superficie de l’île, y compris le Parc national d’Anticosti. La Pourvoirie du lac Geneviève (OSBL appartenant aux résidents) et Safari Anticosti (pourvoyeur privé) couvrent le reste du territoire.

L’île est également dotée d’infrastructures de services publics, d’une centrale thermique, d’un aéroport, d’une école et d’infrastructures culturelles comme un gymnase, une patinoire couverte, une bibliothèque, des glaces de curling, un musée, une église, un bureau d’information touristique et une radio communautaire.

Potentiel de développement de l’île d’Anticosti

En 2009, le Comité de développement de Port-Menier s’est doté d’un plan d’action visant à utiliser le plein potentiel de développement du territoire. Il porte sur les éléments suivants :

1
2
Superficie terrestre selon le MERN.
Statistique Canada, recensement de 2011.

 

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Politique de confidentialité

Lien vers Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2014