Aller au contenu Aller au menu
Lien vers page d'accueil, Portail Québec
Vous êtes ici > Accueil > Exploration à Gaspésie
Photo de la Gaspésie.

Droits accordés et détails sur les projets en cours

Des permis de recherche ont été délivrés pour la presque totalité de la péninsule gaspésienne et du Bas-Saint-Laurent. Des travaux ont toutefois lieu uniquement dans les régions où la géologie semble la plus propice.

Les projets Haldimand, Galt et Bourque sont les projets les plus importants et les plus avancés sur le territoire. De 2008 à 2013, plus de 40 M$ ont été dépensés dans des travaux d’exploration pour ces trois projets.

Le bail d’exploitation détenu par Junex inc. pour le champ gazier de Galt est toujours en vigueur mais la production de pétrole et de gaz naturel est suspendue depuis 2005, en raison des conditions du marché.

PROJET HALDIMAND

L’entreprise Pétrolia inc. a procédé au forage des puits Haldimand no 1 en 2005 et Haldimand no 2 en 2009. À la suite de ces travaux, de 2008 à 2011, l’entreprise a effectué des essais d’extraction sur le puits Haldimand no 1.

Ces travaux ont permis d’acquérir de meilleures connaissances du secteur Haldimand. À la lumière de ces nouvelles connaissances, Pétrolia inc. envisage une production traditionnelle de pétrole. Des travaux supplémentaires de nature géophysique et de forage seront encore nécessaires pour vérifier l’étendue de la structure géologique et évaluer la viabilité économique du projet. Pétrolia doit entreprendre le forage du puits Pétrolia – Haldimand no 4 en novembre 2014.

PROJET BOURQUE

Les résultats d’analyse des travaux réalisés en 2012 par Pétrolia inc. sur le projet Bourque ont révélé la présence d’un réservoir renfermant des hydrocarbures, composés de pétrole, de condensats (propane, éthane, etc.) et de gaz naturel.

Les prochains travaux à mener par l’entreprise pourraient être l’exécution de tests de production pour les deux puits. L’objectif de ces tests est d’établir les caractéristiques de production de la zone réservoir et de mieux déterminer les ressources en place et les volumes potentiellement récupérables. De la prospection sismique 3D pourrait être nécessaire pour mener d’éventuels forages.

PROJET GALT

Les plus récents travaux réalisés par l’entreprise Junex sur le projet Galt reposent essentiellement sur la compilation de données et le forage du puits exploratoire Galt no 4 en 2012, foré à environ 2,5 km à l’ouest des puits Galt nos 1, 2 et 3.

Les résultats obtenus à la suite du forage de ce puits confirment la continuité de la structure de Galt et la validité du modèle géologique avancé par l’entreprise, lié à la présence de dolomie hydrothermale à proximité d’une importante faille de décrochement. Le puits Galt no 4 a été récemment rentré en vue de forer un drain horizontal. 

AUTRES PROJETS

Des travaux d’exploration de moindre envergure ont également eu lieu sur quelques autres sites dans les régions de la Gaspésie et du Bas-Saint-Laurent.

Notons que, depuis juin 2011, la Loi limitant les activités pétrolières et gazières fait en sorte d’exempter le titulaire de permis de recherche de l’obligation d’exécuter un minimum annuel en travaux d’exploration.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Politique de confidentialité

Lien vers Portail du gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2014